Chris Pratt (centre) durant ses années lycéeChris Pratt est né à Virginia, Minnesota aux États-Unis. Il est l’enfant de Kathleen Louise (née Indahl), qui travaillait dans un des supermarchés Safeway, et de Daniel Clifton « Dan » Pratt, décédé en 2014, qui a travaillé dans les mines puis dans les rénovations de maisons. Chris Pratt à également un frère et une soeur. Sa mère est de descendance norvégienne tandis que son père a des ancêtres Anglais, Allemands, Suisses et Canadiens français. Il parle allemand couramment depuis sa scolarité. Chris Pratt grandit à Lake Stevens, dans l’État de Washington. Il se place cinquième lors d’un tournoi de lutte au lycée. Chris Pratt abandonne l’université à mi-chemin du premier semestre et, après avoir travaillé comme vendeur de billets et comme strip-teaseur en journée, il finit par devenir sans-abri à Maui, Hawaii dormant dans une camionnette et une tente sur la plage. Il déclare à The Independent : « C’est un endroit génial quand on est sans-abri. On buvait et fumait de l’herbe et on travaillait très peu d’heures, juste assez pour pouvoir avoir du gaz, de la nourriture et pouvoir pêcher. » À l’époque, il fume du cannabis et il écoute chaque jour l’album 2001 de Dr. Dre, à tel point qu’il en connaît chaque mot. Des années plus tard, en 2014, il chante les voix d’Eminem de la chanson Forgot About Dre pendant une interview.

━ DÉBUTS ━

Serveur au restaurant Shrimp Bubba Gump Company à Maui, à Hawaii, Chris Pratt est découvert sur place, à l’âge de 19 ans, par l’actrice-réalisatrice Rae Dawn Chong. Alors dans ses débuts, la réalisatrice lui donne un rôle dans le court-métrage d’horreur ‘Cursed Part 3’ pour lequel il part en tournage à Los Angeles. A l’époque, l’acteur vit alors dans un van sur la plage de Maui. Chris obtient son premier vrai rôle à la télévision dans la série ‘Everwood’ où il incarne Harold Brighton « Bright » Abbott. Chris Pratt vivait dans son van lorsqu'il était un sans-abri à Maui, Hawaii Après des rôles secondaires dans quelques films et téléfilms sans succès comme ‘L’Équipe extrême’ en 2003, ‘The U: Uncut’ et ‘Strangers with Candy’ en 2005. ‘Everwood’ est annulée en 2006 puis Chris rejoint le casting de ‘Newport Beach’ un an plus tard pour sa quatrième saison, jouant Ché, un militant écologiste. La même année, il joue dans ‘Walk the Talk’. Chris Pratt fait ensuite une apparition en 2008 dans le film d’action ‘Wanted : Choisis ton destin’, en tant que meilleur ami du personnage de James McAvoy. Puis il est casté pour le rôle du capitaine James T. Kirk dans Star Trek de J. J. Abrams, qui est finalement échu à Chris Pine mais aussi pour le rôle de Jake Sully dans ‘Avatar’ en 2009. Cette seconde audition est alors humiliante pour Chris Pratt qui déclare à ce sujet : « Ils disaient qu’ils voulaient un acteur qui avait « ce truc », cette « capacité à surprendre ». Je suis rentré dans cette pièce en sachant que je n’avais pas ce truc-là et j’en suis sorti en me disant que je ne l’aurai probablement jamais. » Il repense alors à ses ambitions de carrière, déclarant par la suite : « Les gens doivent bosser. Je ne voulais pas que pour moi ça soit dans un putain de restaurant. »

━ RÉVÉLATION TÉLÉVISUELLE ET SECONDS RÔLES CINÉMATOGRAPHIQUES ━

En 2009, le rôle du clown de service mais adorable Andy Dwyer dans la série télévisée ‘Parks and Recreation’ de la NBC lui est confié. À la base destiné à être un personnage temporaire (il est crédité en tant que guest star dans toute la première saison), le personnage est si apprécié par le public que les producteurs demandent à Pratt de revenir en tant qu’acteur récurrent, pour au final intégrer complètement le casting principal de la série. Son personnage est ainsi davantage développé dès le début de la deuxième saison. Il révèle cependant à la BBC quelques années plus tard qu’il se sentait « déprimé et fatigué » durant le tournage de la série, à cause des problèmes de santé liés à son surpoids. Malgré cela, l’acteur doit quand même grossir pour les besoins du rôle. Parallèlement à la série ‘Parks and Recreation’, Pratt continue sur sa lancée au cinéma. En 2009, il joue un petit rôle dans le film horrifique ‘Jennifer’s Body’ aux côtés de Megan Fox et Amanda Seyfried, puis l’un des deux rôles principaux du film comique ‘Hot Babes’ avec Brendan Hines et Denise Richards. Enfin, il interprète Fletcher, le fiancé du personnage d’Anne Hathaway dans le film ‘Meilleures Ennemies’. Chris Pratt incarne l'idiot de service Andy Dwyer dans la série 'Parks and recreation' En 2011, il joue des rôles secondaires dans deux comédies notables : ‘(S)ex List’ et ‘Take Me Home Tonight’. Ces deux films sont très mal reçus par la critique et les spectateurs. Il joue aux côtés de l’actrice Anna Faris, qui deviendra sa femme en 2009. Deux ans plus tard, en 2011, il incarne Scott Hatteberg dans le film ‘Moneyball’ aux côtés de Brad Pitt, Jonah Hill et Philip Seymour Hoffman. Avant la sortie de ce film, Pratt avait la réputation de ne savoir jouer que des personnages immatures et assez « limités ». Dans celui-ci, il a l’occasion de jouer un père et un joueur de baseball qui craint que sa carrière ne soit terminée et qui apprend à adopter une toute nouvelle position défensive pour mener à bien sa carrière. Pratt perd près de 15 kilos pour ce rôle. Il confie alors que sa perte de poids est lié à la cuisine d’Anna Faris et à un entraînement régulier. Il reprend toutefois quelques kilos pour apparaître dans le film ‘Ten Years’ en 2012, avec Channing Tatum, avant de reprendre du muscle pour interpréter un Navy SEAL dans ‘Zero Dark Thirty’ de Kathryn Bigelow. Acclamé, ce film est nominé pour l’Oscar du meilleur film en 2013.

━ CONSÉCRATION ━

Chris Pratt a refusé initialement de jouer le rôle de Peter Quill alias Star-Lord dans ‘Les Gardiens de la Galaxie’ des studios Marvel. La directrice de casting du film, Sarah Finn, parle alors de Chris Pratt au réalisateur James Gunn, qui ne voulait plus du rôle et écartait même l’idée de l’intégrer au film. Malgré tout, Finn a organisé une rencontre entre les deux hommes. Le réalisateur décide finalement de prendre Chris pour le rôle, pensant que l’acteur était parfait pour l’incarner. Puis, Chris Pratt réussit à convaincre le directeur des studios Marvel, Kevin Feige, bien qu’ayant repris du poids pour le film comique ‘Delivery Man’ avec Vince Vaughn, remake du film français-canadien Starbuck qui sera mal reçu par la critique mais dans lequel la performance comique de Pratt sera appréciée. Ce film faisait partie d’un contrat de plusieurs films que Chris Pratt à signé avec Marvel Studios. Chris Pratt alias Star-Lord dans 'Les Gardiens de la Galaxie' La même année, Chris apparaît dans la peau du personnage de Paul dans le film ‘Her’ aux côtés de Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams, Rooney Mara et Olivia Wilde. Acclamé par les critiques, récompensés des dizaines de fois et nominé pour l’Oscar du meilleur film, ce long-métrage se classe en tête de plusieurs sondages des meilleurs films de l’année 2013. Habitué des seconds rôles, hormis son rôle dans ‘Parks and Recreation’, Chris Pratt n’obtenait généralement que des rôles mineurs jusqu’en 2014. La même année, il prête sa voix pour le personnage Emmet Brickowoski dans ‘Lego: the movie’. Ce film devient le troisième plus gros succès de l’année en Amérique du Nord. Puis, en août sort ‘Les Gardiens de la Galaxie’ qui, avec 94,3 millions de dollars récoltés dans 4080 cinémas en Amérique du Nord, se classe numéro 1 dès le week-end de sa sortie. Il devient quant à lui le plus gros succès de l’année 2014 dans ce même pays avec plus de 333 millions de dollars U.S et 774 millions au total. Ces résultats font de Chris Pratt la star de deux films dans le top 3 des plus gros succès d’Amérique du Nord en 2014. ‘Les Gardiens de la Galaxie’, également acclamé par les critiques, marque un véritable tournant dans la carrière de Pratt. En mars de cette même année, Chris est récompensé du CinemaCon Award de la meilleure révélation. Le 18 juillet, Chris Pratt fait la couverture d’Entertainment Weekly, où parût un “documentaire” dans lequel l’évolution de ce dernier est abordé, notamment ses nombreuses prises et pertes de poids. Il s’est lui-même moqué de son corps dans un numéro musical durant son monologue lors de l’épisode du Saturday Night Live diffusé le 27 septembre 2014 en l’honneur de sa 40 saison.

━ CONFIRMATION ━

Chris Pratt incarne Owen Grady dans le blockbuster 'Jurassic World' Après les succès de ‘Lego: the movie’ et ‘Les Gardiens de la Galaxie’, Chris Pratt obtient un rôle dans un blockbuster très attendu : ‘Jurassic World’ dans lequel Chris interprète Owen Grady, dresseur de vélociraptors et personnage principal du film. À sa sortie en juin 2015, alors que le film aurait dû empocher entre 140 et 150 millions de dollars puis 180 selon les estimations, le film bat plusieurs records dont celui du meilleur démarrage de tous les temps en Amérique du Nord (208,8 millions de dollars pour son premier week-end d’ouverture) ainsi que dans le monde entier, ce dernier amassant plus de 500 millions de dollars en un week-end. Avec plus de 630 millions de dollars rien qu’au box-office nord américain, ‘Jurassic World’ devient le troisième plus gros succès de l’histoire du cinéma’. Chris est d’ailleurs un grand fan du premier ‘Jurassic Park’ qu’il appelle « mon Star Wars ».
Chris Pratt jouera prochainement dans la suite de ‘Les Gardiens de la Galaxie’, ‘Les Gardiens de la Galaxie 2’ ainsi que le remake des ‘Sept Mercenaires’ de Quentin Tarantino. Alors qu’il est annoncé que l’acteur jouera bel et bien dans ‘Jurassic World 2’, prévu en 2018 ou il retrouvera Bryce Dallas Howard, Chris Pratt tiendra aussi selon certaines rumeurs, un rôle dans le prochain remake de ‘Ghosbusters’ au côté de son ami Channing Tatum.

━ VIE PERSONNELLE ━

Côté vie privée, l’acteur partage la vie de l’actrice Emily VanCamp, rencon­trée sur le tour­nage d’Ever­wood en 2004. Mais le couple se sépare deux ans plus tard, et Chris a un coup de foudre pour l’actrice Anna Faris. Leur mariage est célébré le 9 juillet 2009. Depuis, le couple a un petit garçon, Jack, né le 25 août 2012. En août 2017, le couple annonce sa séparation après 10 ans de vie commune.

© Critikcine.